Aguarika Canyoning en Sierra de Guara

LE CANYONING

Le matériel à prévoir pour votre sortie canyoning en Sierra de Guara

  • maillot de bain.
  • paire de chaussures de montagne ou baskets en bon état.
  • T-shirt et un short en tissu léger pour la marche d’approche.
  • pique-nique (pas de Tupperware ni de fruits).
  • bouteille d’eau.

A emporter en option

  • Des barres énergétiques ou fruits secs.
  • casquette ou un chapeau pour la marche d’approche.
  • Une paire de gants néoprène pour celles et ceux qui ont les mains sensibles (abrasion avec la roche)
  • Si vous avez des lunettes de vue, prévoir un cordon et si vous avez des lentilles jetables prévoir des lentilles de rechange.
  • 1 paire de lunettes de piscine.
  • Pour les fumeurs invétérés : un cendrier de poche hermétique.
  • 1 Go pro (avec attache solide !).
  • Bien que nous prêtions un appareil photos étanche ou Gopro par groupe pour chaque sortie canyon, vous pouvez également emporter votre appareil photos étanche (prévoir un cordon assez long et solide afin de pouvoir mettre l’appareil autour du cou). 

Le matériel de canyon que nous vous fournissons et qui est inclus dans le prix

Tout le matériel que nous vous fournissons est désinfecté après chaque utilisation. Nous utilisons du bacterless ©, un produit de nettoyage virucide et bactéricide (norme EN14476 et EN1276). D’autre part le matériel est soumis à un contrôle régulier et rigoureux et nous nous attachons, pour votre plus grand confort et votre sécurité, à vous fournir du matériel de bonne qualité et régulièrement renouvelé.

combinaisons neoprenes seland

COMBINAISONS Néoprènes

Une combinaison néoprène 2 pièces : un haut et un bas de 5 mm d’épaisseur chacun. Ces combinaisons permettent de protéger du froid et des éventuels petits coups sur les rochers notamment au niveau des coudes et des genoux (renforcés avec une matière spéciale). 

CHAUSSONS Néoprènes

Une paire de chaussons néoprènes de 2 mm d’épaisseur qui protège du froid. Ces chaussons sont à enfiler à l’intérieur de vos chaussures.

chausson de canyoning
casque canyoning

CASQUE

Un casque solide et résistant afin de vous protéger la tête. Ce casque est normé pour la pratique du canyonisme et répond à des critères très stricts.

BAUDRIERS

Un baudrier (seulement pour les canyons à corde) normé à plus de 2500 kg de résistance, équipé de double longes résistantes à 2500 kg ainsi qu’un huit de descente et plusieurs mousquetons également normés à 2500 Kg. Vous pouvez donc avoir confiance dans le matériel de sécurité que vous nous fournissons, cela ne lâchera pas ! 

sac canyon aguarika

sacs et bidons collectifs

Des sacs de canyoning de capacité de 35 L ainsi que des bidons étanches de 6 L. Les bidons vous permettent de garder vos vêtements ainsi que votre pique-nique au sec (Pensez à bien fermer le bidon !)

Le canyoning : une activité de pleine nature rafraichissante !

Le canyoning est une activité sportive, ludique et contemplative qui permet de partir a la découverte d'un environnement naturel exceptionnel.

Le canyoning est une activité sportive de pleine nature qui consiste à descendre un cours d’eau, une rivière, un torrent ou une gorge. Les différents obstacles rencontrés peuvent être appréhendés de manière ludique : saut, toboggan, rappel sur cordes, petite désescalade…et également contemplative : nage dans des superbes biefs aux eaux turquoises, marche dans des magnifiques décors naturels, observation de la faune et de la flore. Le canyoning est une activité de découverte, un moyen unique de s’immerger dans l’environnement exceptionnel de la Sierra de Guara.

Le canyoning et les sauts

Les sauts en canyoning sont toujours optionnels. Pour ceux qui le souhaitent il est possible, selon les canyons, de réaliser des sauts de 1 jusqu’a 10 m. Les sauts apportent une touche fun et ludique au canyoning mais ne doivent jamais être forcés. On saute pour se faire plaisir et si il y a un saut que vous « ne sentez pas » ne le faites pas…à chacun son Everest !

Les canyons avec les plus jolis sauts sont la Peonera, le Formiga, le Petit Mascun, le Mascun et les Oscuros de Balces.

Les sauts en canyoning sont toujours optionnels.

A partir de 5 m il est primordial de bien se réceptionner dans l’eau. Pour cette raison le guide se réserve le droit d’autoriser une personne à sauter plus haut. Si les sauts en dessous de 5 m n’ont pas été réalisés correctement il est déconseillé de sauter plus haut. Pour votre sécurité merci de respecter scrupuleusement les consignes du guide.

La Peonera, canyoning en Sierra de Guara
La Peonera
Le Mascun, canyoning en Espagne
Le Mascun

Le canyoning et les rappels

Les rappels consistent à descendre une cascade ou bien une partie verticale sèche à l’aide d’une corde et d’un baudrier. Les rappels se font en toute sécurité, autant pour les débutants que pour les confirmés ! Les rappels, notamment sous cascades sont des moments très agréables et ludiques de l’activité canyon, l’important est d’écouter les consignes du guide, de se relaxer et de profiter !

Les plus jolis rappels de la Sierra de Guara sont dans le canyon du Formiga, des Oscuros de Balces, du Fornocal, du Bassender, de la Cuevas Cabrito, du Barranco Fondo et du Mascun.

Le Mascun, canyoning en Sierra de Guara
Le Mascun
Le Bassender, canyon Espagne
Le dernier rappel avant l'arrivée dans le Rio Vero

Le canyoning et la nage

Il est conseillé de savoir nager mais ce n’est pas indispensable d’être un bon nageur, les combinaisons néoprène ainsi que les sacs et les bidons étanches permettent de flotter a la surface de l’eau. Il est également possible de réaliser de très beaux canyons sec. Si vous ne savez pas nager contacter-nous et nous vous guiderons vers des canyons adaptés. En canyon la nage se fait en général sur le dos et les pieds en avant si il y a du courant. C’est un excellent moyen d’observer l’environnement autour de vous, les belles lumières,  les parois colorés du canyon, la flore et les vautours qui planent au dessus de vos têtes. Fermez les yeux, appréciez la chaleur du soleil sur votre visage…détendez-vous et profitez de vos vacances !

rio vero eau cristaline
L'eau printanière cristalline
Les Oscuros du Rio Vero, canyon en Sierra de Guara
Le Rio Vero

Le canyoning et la marche

Entre les zones d’obstacles il y a dans les canyons de la Sierra de Guara de jolis moments de marche. Attention c’est très glissant ! Le guide ne manquera pas de vous le rappeler 🙂 Ces moments de marche en bord ou dans les rivières sont aussi des moments uniques d’observation de la nature, de la flore, de la faune et des falaises environnantes. Parmi les paysages et les ambiances les plus grandioses il y a le Rio Vero, mais aussi la marche d’approche des Oscuros de Balces, le Mascun, La deuxième partie de la Peonera inférieure, les Estrechos de Balces et bien d’autres…

le barranco fondo en sierra de guara
Le canyon se resserre
Les falaise du Rio vero
Les falaises du Rio Vero

Histoire du canyoning en Sierra de Guara

Le Sierra de Guara est le véritable berceau de l'activité canyoning.

Les canyons ont longtemps inspiré crainte et respect. Une sorte de peur collective face à ces gorges inconnues, souvent auréolées de mystères et de légendes. Malgré cela les hommes se sont de tout temps aventurés sur les rives des canyons de la Sierra de Guara, en témoignent les nombreux vestiges que l’on retrouve notamment dans le secteur du Rio Vero mais aussi de la Peonera ou du Mascun: ancienne terrasse de culture sur berges, chemin escarpé à flancs de falaises (les fajas), moulin, grottes rupestres et ermitages. Les canyons et ses berges comme autant de ressources et atouts naturels : de l’eau en quantité et riche en poissons, du bois, des terres fertiles, des abris naturels, des sites de retraites et de recueillement spirituel. C’est  seulement à la fin du 19 ème siècle que les hommes commencent à réellement explorer certains canyons dans un esprit de découverte et d’aventure, d’abord en France sous l’impulsion de spéléologues comme le célèbre Jacques Martel. En Sierra de Guara c’est Lucien Briet, explorateur, aventurier, photographe, écrivain et conférencier français qui va entamer à partir de la fin du 19ème siècle une exploration méthodique de la Sierra de Guara. Les nombreuses photos qu’il ramènera sont les premiers témoignages de ces canyons uniques. 

A partir des années 1950 Pierre Minvielle pousse plus loin l’exploration en parcourant de façon intégrale les Estrechos de Balces (remontée en 1956), les Oscuros du Mascun grâce à des techniques de spéléologie (remontée du canyon à l’aide de mats télescopiques en 1956) ainsi que le Rio Vero intégral en 1966.

 

Un autre grand précurseur du canyoning est Christian Abadi, premier français à avoir une maison à Rodellar en 1963 et qui entame alors une longue période d’exploration et d’ouvertures de canyon : La Peonera en 1966, les Oscuros de Balces en 1977, le Gorgonchon en 1983, le Barranco Raisen en 1984, et bien d’autres : « Lorsque nous avons débarqué ici il n’y avait pas de route et la Sierra de Guara avait perdu presque toutes ses activités humaines. C’était le territoire des vautours et pour nous le démarrage d’incroyables explorations…nous n’avions pas de combinaison néoprène et l’eau était souvent glacée… » C.Abadie

 

Le club Pena Guara réalise la première du Formiga en 1971 et le Mascun intégral en 1974 tandis que des jeunes spéléologues de Huesca descendent le Gorgas Negras en 1971.

De nombreux autres aventuriers précurseurs vont dans les années 70 et 80 se lancer à l’exploration des nombreux canyons de la Sierra de Guara, on peut citer Patrick Gimat qui va grandement contribuer à la notoriété de la Sierra de Guara au travers de ses topos guides “Descente de canyons dans le haut Aragon” (en collaboration avec J-P Pontrué) puis “Canyonisme, La Sierra de Guara” Enrique Salamero va également accomplir une immense tâche de reconnaissances et d’inventaires compilés dans le très complet guide topo espagnol “Guia de Barrancos de la Sierra de Guara.” D’autres personnalités vont marquer profondément l’histoire du canyoning en Sierra de Guara : Jacky Feugas, J-P Pontrué, Bitrian, Albas, Ramon, Nogues, Santolaria, Goni, Palacin et bien d’autres…

Ce n’est qu’à partir des années 1980 que le canyoning va s’ouvrir peu à peu au grand public,  l’histoire touristique de la Sierra de Guara commence alors !

 

C’est donc précisément ici, dans ces fameux canyons et barrancos Aragonais, et au travers de toutes ses aventureuses explorations qu’est né le canyoning. Et même si les techniques et le matériel ont énormément évolué les canyons et les paysages naturels sont restés inchangés. 

Pratiquer le canyoning en Sierra de Guara, ce berceau de l’activité en Europe et dans le monde, permet de marcher sur les traces de ces explorateurs des temps modernes épris d’aventures, de découvertes et de liberté.